Que savoir sur les études en alternance

Selon les chiffres d’une étude réalisée par l’agence Agefos PME et publiée en juin 2011, 1/5 des TPE-PME de France ont recours aux étudiants qui sont en formation en alternance. Mais que signifie formation en alternance ? En fait, il s’agit d’un système de formation basé sur une phase pratique et une phase théorique, les deux phases se faisant alternativement. La formation a alternance permet à l’apprenant de se former à un métier, car l’étudiant concilie le travail en entreprise avec la formation théorique. La formation en alternance comprend deux contrats : apprentissage et professionnel. Le contrat en apprentissage a pour objectif de doter l’étudiant d’un diplôme d’État ou d’un titre à finalité professionnelle inscrit au RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Le contrat de professionnalisation quant à lui a pour objectif l’obtention d’une qualification professionnelle reconnue comme un diplôme, un titre inscrit au RNCP, un CQP, ou une classification d’une convention collective nationale.

Qui peut en profiter ?

Les bénéficiaires de la formation en alternance varient, selon le contrat. Pour les personnes qui désirent un contrat d’apprentissage, vous devez être âgé de 16 ans minimum et de 25 ans maximum. Quelques exceptions existent pour les personnes ayant plus de 26 ans : vous devez être reconnu travailleur handicapé, ou avoir un projet de création d’entreprise ou vouloir reprendre une entreprise qui nécessite le diplôme préparé. Le contrat de professionnalisation est accessible si vous êtes dans l’un des cas suivants : être âgé de 16 à 25 ans, être demandeur d’emploi et âgé de 26 ans et plus, bénéficier du RSA, bénéficier de l’ASS, bénéficier de l’AAH, avoir bénéficié d’un CUI pour les DOM et les collectivités, bénéficier de l’API.

Quelle est la durée de la formation ?

Que ce soit le contrat de professionnalisation ou le contrat d’apprentissage, les deux sont conclus sous forme de contrat à durée limité ou sous la forme d’un CDI. Le rythme d’alternance entre la théorie et la pratique varie d’un cursus à un autre, mais en moyenne l’étudiant va passer le tiers du temps en formation théorique et les autres 2/3 sera consacré à la pratique en entreprise. Pour la durée totale de la formation, elle dépend du type de contrat souscris. En période d’apprentissage, la durée normale est de deux ans, mais elle peut être réduite à six mois, rallongée à trois ans et même quatre ans pour des personnes handicapées. La durée de la professionnalisation va de six mois à un an, mais peut être étendue à deux ans.

La rémunération

Durant la formation, tant en apprentissage qu’en professionnalisation, vous avez droit à une rémunération. La rémunération dépend du type de contrat, de l’âge et du nombre d’année en formations. En contrat d’apprentissage, l’apprenti de moins de 18 ans, aura par an successivement 25 %, 37 % et 53 % du SMIC. L’apprenti de plus de 18 ans et moins de 21 ans aura pour les trois ans, 41 %, 49 % et 65 % du SMIC. L’apprenti de plus de 21 ans aura 53 % 61 % et 78 % du SMIC pour les trois années respectivement. La rémunération dans le contrat de professionnalisation dépend de l’âge et du niveau de formation initial. Pour un étudiant avec un niveau inférieur au bac, il aura moins de 55 % du SMIC s’il est âgé de moins de 21 ans, moins de 70 % du SMIC s’il a entre 21 ans et 25 ans révolus, le SMIC ou 85 % de la rémunération conventionnelle ordinaire pour celui qui a plus de 26 ans. Pour les apprenants qui ont un niveau supérieur au baccalauréat, ils ont moins de 65 % du SMIC pour ceux ayant moins de 21 ans, moins de 80 % du SMIC pour ceux ayant entre 21 ans et 25 ans révolus, au mois le SMIC ou 85 % de la rémunération conventionnelle pour ceux ayant 26 ans et plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *